Saturday, April 15, 2017

Togo : 3èmes journées scientifiques sur le VIH / SIDA

Les travaux des troisièmes journées scientifiques nationales sur le VIH/Sida sont ouverts ce jeudi à Lomé autour du thème « Les défis pour accélérer la riposte nationale au VIH et le sida en 2020 ».  Une occasion pour la communauté scientifique universitaire et non universitaire notamment les hospitaliers, de partager des expériences et de diffuser des résultats scientifiques en matières de lutte contre le VIH/Sida au Togo.
La présidente du comité scientifique d’organisation, Professeur Mireille PRINCE-DAVID explique que le thème retenu pour l’édition 2017 de ces journées est fédérateur et pertinent dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD) où la communauté internationale et les pays se sont engagés à mettre fin à l’épidémie du Sida d’ici 2030.
Au programme de ces journées, de nombreuses conférences qui seront animées par des personnes ressources nationales et internationales. « Ces conférences vont porter sur les leçons apprises dans la lutte contre le VIH en Afrique, mais aussi sur des sujets d’actualités et des priorités nationales (prévention de la transmission mère-enfant, prise en charge, populations clés, comorbidités, interventions communautaires et financement », précise-t-elle.
La matinée du premier jour a été marquée par deux conférences notamment : « le VIH et le sida en Afrique Subsaharienne : leçons apprises en 30 ans et défis pour mettre fin à l’épidémie en 2030 » et « VIH et vaccins anti-VIH ».
Les travaux devront aboutir à des recommandations pour aider toutes les parties prenantes à améliorer davantage la qualité des interventions et services offerts aux populations dans le cadre de la mise en œuvre du Plan stratégique de lutte contre le Sida 2016-2020 au Togo.
Selon la 3ème Enquête Démographique et de Santé 2013-2014, la prévalence de l’infection par le VIH au Togo est de 2,5 % dans la population générale âgée de 15 à 49 ans. Les statistiques font état de ce que cette prévalence est à prédominance féminine avec 3,1 % chez les femmes et 1,7 % chez les hommes.
L’ambition du Togo est de parvenir à zéro infection d’ici 2030 en cassant le circuit  des infections et de la transmission. Le Plan Stratégique National de la riposte au sida 2016-2020 se fonde sur la nouvelle stratégie de l’ONUSIDA d’accélération de la riposte (90-90-90) et de l’objectif 3 de développement durable qui prévoit la fin de l’épidémie de sida à l’horizon 2030. Il s’articule autour de trois axes stratégiques qui prennent en compte de façon transversale, les questions des droits humains et des violences basées sur le genre.
David
La voix de la Nation 

No comments:

Post a Comment